Federico Garcia Lorca conférence littéraire avec projection. Nous évoquerons l’Espagne des années 30 au temps des dictatures et le rôle du poète dans l’Espagne de son temps. Nous évoquerons sa formation musicale et son amitié avec Manuel de Falla. Puis son entrée dans le monde littéraire, son amitié avec Dali et Bunuel seront revisités. Enfin ses grands recueils de poèmes, depuis le romancero Gitano à celui de New York seront lus . Enfin l’aventure de la Barraca et ses grandes oeuvres théâtrales précéderont l’évocation de son arrestation et de son assassinat en 1936.

L’enfance de Lorca se passe à Grenade. Il la raconte à travers des textes émouvants sur sa maison et la colline de l’Albacin dans un Impressions et Paysages en 1918. A cette époque l’Andalousie et d’autres régions d’Espagne vivent très mal la décolonisation du Maroc. Par ailleurs, elle n’accepte et la perte du pouvoir espagnol dans ce pays. A ceci s’ajoute une crise économique qui provoque de multiples insurrections. Pour remédier à ce vent de révolte, le dictateur Primo de Ribera s’appuie par Franco qui finira par prendre le pouvoir. Le général s’est aussi appuyé sur ses « phalanges » militaires qui viennent pour la plus part de l’ancienne armée d’Afrique. Ce sont elles qui conquiereront le pays dans le sang en poursuivant les Républicains.

Garcia Lorca ressent plus que tous ces turbulences. Aussi, à la suite de Machado, Valle-Inclan, Asorin, il invente une nouvelle forme d’expression: l’ultraïsme. C’est une façon d’exprimer les choses douloureuses par métaphores fortes et visionnaires. Et ces dernières rendent parfois ses poèmes opaques et sublimes à la fois. Pour comprendre son époque, Lorca analyse l’esprit d’indépendance du gitan qu’il assimile à la force vive de l’Espagne. Car les Gitans symbolisent la marginalité, telles que les idées anarchistes ou républicaines, l’homosexualité, la littérature libertaire…

Ce parti-pris le dessert car on range l’oeuvre du poète comme une défense de la gitanerie folklorique. On ne regarde pas le sens profond de son cri.

En même temps, Lorca fréquente tout ce que l’on fait de mieux dans la modernité, celle de Falla ou Dali mais il n’y rentre jamais tout-à-fait.

A partir de 1931, Lorca prend la tête de la Barraca, roulotte d’étudiants et artistes présentant de ville en ville des pièces de théâtre. L’affaire est osée car les Espagnols ne sont pas cultivés à cette époque, et le poète veut rendre au peuple sa propre culture telle une mission. C’est dans ce cadre qu’il écrit ses plus belles pièces telles que Noces de Sang ou la Casa Bernarda.

A travers sa biographie illustrée et le lecture de ses poèmes et textes, nous mettrons en lumière ce poète et écrivain que l’on croit connaître. Nous tenterons aussi de faire le point sur son assasinat et ce que l’on sait aujourd’hui de sa dépouille.

Pour les groupes: conférence littéraire disponible tous les jours dans vos locaux en présentiel ou en visio. Renseignements au 01 42 80 01 54

Pour les individuels: pas de conférence prévue pour le moment

Federico Garcia Lorca conférence littéraire. Renseignements 01 42 80 01 54